Info Trophées NHL

Discussion dans 'NHL' créé par Susanoo, 13 Avril 2015.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Susanoo

    Architect Administrateur

    Inscrit:
    3 Décembre 2014
    Messages:
    5 144
    J'aime reçus:
    2 781
    Trophées décernés en fin de saison

    Cette section présente les divers trophées décernés à la fin de chaque saison.
    Il s'agit, soit de trophées d'équipe (comme la Coupe Stanley, le plus prestigieux d'entre tous), soit des trophées individuels,
    pour les joueurs (gardiens, défenseurs, buteurs...), pour les entraîneurs ou pour d'autres individus gravitant autour de la LNH77.

    Ces trophées ont été instaurés au fil des saisons, afin de récompenser le talent ou le rendement des joueurs (ou des équipes) de la LNH.
    La cérémonie de remise des trophées est très médiatisée et est marquée par un grand spectacle avec tapis rouge.

    Source : Wikipedia
     
  2. Susanoo

    Architect Administrateur

    Inscrit:
    3 Décembre 2014
    Messages:
    5 144
    J'aime reçus:
    2 781
    Trophées d'équipe

    La Coupe Stanley est le plus prestigieux trophée, remis à l'équipe qui remporte les séries éliminatoires. La Coupe est aujourd’hui le symbole le plus respecté du hockey professionnel et demeure le plus ancien trophée d'Amérique du Nord, tous sports professionnels confondus. La première fois qu'elle est remise, l'Association athlétique amateur de Montréal la remporte, et ce, vingt-cinq ans avant la première saison de la LNH et la conquête par les Arenas de Toronto. La Coupe n'est donc pas un trophée appartenant à la LNH même si depuis 1925-1926 aucune équipe en dehors de la ligue n'a tenté de remporter le trophée. Les Canadiens de Montréal est l'équipe qui a remporté le plus de Coupes Stanley, soit vingt-quatre. Entre 1956 et 1960, ces mêmes Canadiens établissent la plus belle série, avec cinq victoires de suite78.
    Ce trophée récompense la meilleure équipe de la saison. Il s'agit sûrement du trophée le plus difficile à remporter, en raison du grand nombre de matches disputés tout au long de la saison. Le trophée est remis depuis la saison LNH 1985-1986 et l'équipe championne reçoit 350 000 dollars canadiens à partager entre les joueurs et l'équipe. Depuis la mise en place du trophée, les Red Wings de Détroit sont l'équipe qui l'a remporté le plus de fois, soit six79.
    Le trophée Prince de Galles est le trophée qui a le plus souvent changé de signification. En 2007 et depuis 1994, ce trophée récompense le champion de l'association de l'Est. Il est mis en place en 1924 et récompense le champion de la saison régulière. Par la suite, il récompense tour à tour l'équipe qui termine première dans la division Américaine (1928-1938), le champion de la saison régulière (1939-1967), l'équipe championne de la division Est en saison (1968-1974), l'équipe championne pour la saison régulière de l'association Prince-de-Galles (1975-1981) et enfin l'équipe remportant la finale de l'association Prince-de-Galles durant les séries éliminatoires (1982-1993). Depuis la première saison de remise du trophée, les Canadiens de Montréal ont gagné à vingt-cinq reprises le trophée du Prince de Galles80.
    Ce trophée est le pendant du trophée précédent mais pour l'association de l'Ouest. En anglais, il se nomme le Clarence S. Campbell Bowl et est remis la première fois à la suite de l'expansion de la ligue en 1968 au champion de la division Ouest. Il récompense par la suite le champion de l'association Clarence Campbell pour la saison régulière (1975-1981), puis le champion de l'association Clarence Campbell mais cette fois pour les séries éliminatoires (1982-1993) et depuis, il récompense le champion de l'association de l'Ouest pour les séries éliminatoires. L'équipe des Oilers d'Edmonton est celle qui a remporté le plus souvent ce trophée avec 7 victoires81.
    Ce trophée est un ancien trophée qui n'est plus remis depuis fin 1950. Il est mis en place à la base du temps de l'Association nationale de hockey et récompense le champion de la saison régulière qui va alors défier les autres ligues pour la Coupe Stanley. Lors de la création de la LNH, il est toujours remis au champion de la saison régulière et est donné une dernière fois en 1923. Quatre saisons plus tard, il est réintroduit et alors que la LNH compte deux divisions, il récompense le champion de la division canadienne (c'est alors le pendant du trophée du Prince de Galles). En 1939, la LNH ne compte plus qu'une division et donc sa définition change une nouvelle fois : il récompense jusqu'en 1950, l'équipe perdant en finale de la Coupe Stanley. Les Maple Leafs et les Canadiens sont les deux équipes à l'avoir reçu le plus de fois (6 fois)82.
     
  3. Susanoo

    Architect Administrateur

    Inscrit:
    3 Décembre 2014
    Messages:
    5 144
    J'aime reçus:
    2 781
    Trophées de joueurs

    Une des plus belles récompenses pour un joueur de la LNH : la récompense du meilleur joueur, joueur élu par l’Association professionnelle de la presse écrite. C'est également le plus ancien de tous les trophées : il date de 1923, quand le docteur David Hart en fit don à la ligue. David Hart était le père de l'entraineur-chef et directeur-gérant duCanadien de Montréal, Cecil Hart. Le trophée original a été retiré et placé au Temple de la renommée du hockey en 1960 puis remplacé par un nouveau trophée nommé à la mémoire de Cecil Hart (décédé en 1940).Wayne Gretzky a remporté ce trophée à neuf reprises, ce qui constitue un record, tous sports professionnels nord-américains confondus. Al Rollins, en 1954, Jacques Plante, en 1962, Dominik Hašek, en 1997 et 1998, et José Théodore, en 2002, sont jusqu'à maintenant les quatre seuls gardiens à avoir remporté le trophée. Le vainqueur de l'édition 2006 est le premier joueur à avoir joué pour deux franchises différentes au cours de la saison, Joe Thornton (qui a joué pour les Bruins de Boston puis pour les Sharks de San José)83.
    Deuxième trophée à être mis en place en 1925, ce trophée est annuellement remis au joueur considéré comme ayant démontré le meilleur amalgame d'esprit sportif et de talent sur glace. Il est également décerné par les journalistes et a été mis en place à l'initiative de la femme de Julian Byng, qui aimait avant tout le beau jeu et assistait à de nombreux matchs des Sénateurs d'Ottawa. Le plus récent récipiendaire est Martin Saint-Louis du Lightnings de Tampa Bay. Frank Boucher des Rangers de New York a reçu à sept reprises le trophée et a conservé la première édition du trophée. Un nouveau trophée fut donc créé84.
    Ce trophée récompense le meilleur joueur dans sa première saisonRookie of the Year » — « Recrue de l'année ») dans la ligue. Pour être éligible, le joueur ne doit pas avoir joué plus de 25 matchs dans la saison régulière précédant celle en cours et pas plus de six matchs durant les deux autres saisons précédentes dans une des ligues professionnelles. Le joueur ne peut pas être âgé de plus de 26 ans le 25 septembre de la saison d'éligibilité. Cette règle a été mise en place après que Sergueï Makarov obtient le trophée en 1990 alors qu'il est âgé d'une trentaine d'années et a gagné plusieurs médailles d'or aux Jeux olympiques d'hiver. Le trophée porte le nom de Frank Calder, qui a été président de la ligue jusqu'en 1943. L'honneur d'être désigné meilleure recrue date de la saison 1932-1933, mais c'est seulement au cours de la saison 1936-1937 que le trophée fut remis pour la première fois. Avec neuf lauréats à la fin de la saison 2009-2010, l'équipe de Toronto est l'équipe qui en détient le plus.
    Ce trophée récompense le talent offensif d'un joueur et est remis au joueur ayant inscrit le plus de points au cours de la saison. Ce trophée existe depuis la saison 1947-1948 et est nommé en l'honneur de Arthur Howie « Art » Ross qui fut tour à tour joueur, arbitre, entraîneur puis directeur-gérant. Ross jouait en défense et a gagné deux Coupes Stanley. Si deux joueurs (ou plus) sont à égalité, le joueur ayant marqué le plus de buts remporte le trophée, si l'égalité persiste, le joueur ayant marqué le plus tôt dans la saison l'emporte. Wayne Gretzky remporte le trophée à dix reprises et, entre 1981 et 2001, seulement trois joueurs se le partagent : Gretzky, Mario Lemieux et Jaromír Jágr85.
    Cette récompense s'adresse au meilleur défenseur de la saison régulière qui est choisi, encore une fois, par les journalistes. Remis pour la première fois en 1954, il est nommé en l'honneur de James Norris, dirigeant des Red Wings de Détroit de 1932 à sa mort (1952). Bobby Orr des Bruins de Boston a été honoré à huit reprises, ce qui constitue un record86.
    Ce trophée récompense le joueur le plus utile des séries éliminatoires depuis la saison 1964-1965. Le vote, réalisé par les journalistes, a lieu durant la deuxième période d'un match de la série finale de la Coupe Stanley. Si la série ne se termine pas à l'issue de ce match, les votes sont annulés et le vote recommence à la partie suivante. Le joueur gagnant n'est pas nécessairement dans l'équipe qui gagne la Coupe Stanley. Le trophée porte le nom de Conn Smythe, grand personnage de la LNH, que ce soit au point de vue de son équipe les Maple Leafs de Toronto ou par la construction du Temple de la renommée du hockey. Le dessin même du trophée reprend le symbole des Maple Leafs, lesfeuilles d'érable. Le joueur ayant le plus remporté le trophée est Patrick Roy, avec deux victoires sous les couleurs des Canadiens de Montréal et une sous celles de l'Avalanche du Colorado. Dès la deuxième édition de la remise du trophée, Roger Crozier le remporte alors qu'il évolue avec les Red Wings de Détroit défaits par les Canadiens87.
    Ce trophée est remis depuis 1966 à un individu ou à un groupe d’individus pour services rendus au hockey aux États-Unis. Les individus éligibles peuvent être des joueurs, des officiels, des entraîneurs, des membres de l’exécutif et des arbitres. Le comité de sélection est composé du Président de la LNH, d’un gouverneur de la LNH, un gouverneur représentant les Rangers de New York, un membre du Temple de la renommée dans la catégorie des bâtisseurs, un membre du Temple de la renommée du hockey américain, un membre de l’association des diffuseurs de la LNH et un membre de l’association des journalistes de la presse écrite de la LNH. En dehors du Président de la LNH, tous les autres membres du comité de sélection subissent une rotation annuelle88.
    Cette récompense est remise au joueur ayant démontré le plus de qualité de persévérance et d’esprit d’équipe. Ce trophée rend hommage à Bill Masterton, un joueur des North Stars du Minnesota qui est décédé le 15 janvier 1968 lors d'un match de la LNH. Le gagnant est choisi par les journalistes89.
    Une des récompenses les plus prestigieuses pour un joueur : le titre de meilleur joueur selon les autres joueurs (vote effectué au sein de l'Association des joueurs de la LNH). Le trophée est en l'honneur de Ted Lindsay, joueur de la LNH. Le trophée est remis pour la première fois en 1971 sous le nom de Trophée Lester B. Pearson et change de nom en 201090. Wayne Gretzky a gagné le plus grand nombre de fois cette distinction avec cinq votes positifs, à chaque fois sous les couleurs des Oilers d'Edmonton. Les Penguins de Pittsburgh est la franchise la plus titrée avec dix conquêtes91.
    Ce trophée mis en place en 1978 permet de récompenser l’attaquant aidant le plus sa défense et est nommé en l'honneur de Frank J. Selke, ancien directeur-gérant des Maple Leafs de Toronto et des Canadiens de Montréal. Le vainqueur est désigné par la presse. Le plus récent récipiendaire est Pavel Datsiouk des Red Wings de Détroit pour la saison 2009-10. En 2006, le plus grand nombre de trophées Selke en carrière revient à Bob Gainey des Canadiens de Montréal (4), à Guy Carbonneau également des Canadiens (3) et à Jere Lehtinen des Stars de Dallas (3)92.
    Ce trophée récompense le joueur le plus utile de l’équipe (et donc de la ligue). Le ratio +/- d’un joueur est calculé en comptant +1 si le joueur est sur la glace au moment où son équipe marque un but sans être en supériorité numérique, et -1 s’il est sur la glace au moment où son équipe encaisse un but sans être en infériorité numérique. Le trophée a été remis pour la première fois en 1983 sous le nom de trophée Emery Edge (en anglais Emery Edge Award), Emery Edge étant alors le sponsor. Le trophée a gardé ce nom jusqu'en 1988. En 1990 et jusqu'en 1996 il porte le nom trophée Plus Alka-Seltzer (Alka-Seltzer Plus Award), puis de 1997 à 1998 le trophée Plus-Moins Bud Ice (Bud Ice Plus-Minus Award) et enfin depuis 1999, le trophée s'appelle trophée Plus-Moins Bud Light (Bud Light Plus-Minus Award). En 2006 l'équipe ayant remporté le plus grand nombre de fois ce trophée est celle d'Edmonton (4 fois) dont trois fois par Wayne Gretzky.
    Ce trophée est remis au joueur ayant démontré le meilleur exemple de leadership et ayant le plus contribué à la société. Il est remis pour la première fois en 1988 et depuis des joueurs des Flames de Calgary l'ont remporté à trois occasions : il s'agit de Lanny McDonald, Joe Nieuwendyk et Jarome Iginla93.
    Ce trophée récompense le joueur ayant marqué le plus de buts durant la saison régulière. C'est le dernier trophée en date remis aux joueurs de champ. Il honore Maurice Richard, joueur emblématique des années 1940, buteur hors pair et premier buteur à atteindre les 50 buts en 50 matchs. Depuis 1999, Pavel Boure, Jarome Iginla et Aleksandr Ovetchkine ont gagné ce trophée à deux reprises. Depuis la mise en place du trophée, le plus haut total de buts marqués est de 65 par ce dernier en 200894.
     
  4. Susanoo

    Architect Administrateur

    Inscrit:
    3 Décembre 2014
    Messages:
    5 144
    J'aime reçus:
    2 781
    Trophées spécifiques aux gardiens de but

    Léo Dandurand, Louis Létourneau et Joseph Cattarinich, les trois propriétaires des Canadiens de Montréal dans les années 1920, décident d'offrir le Trophée Vézina pour la première fois à la fin de la saison 1926-1927 à la suite du décès de leur gardien vedette mort lors du premier match de la saison 1925-1926, Georges Vézina. Entre 1956 et 1962, Jacques Plante reçoit le Trophée Vézina à sept reprises, il est le gardien le plus récompensé par le trophée. Jusqu'à la saison 1981-1982, le gardien de but de l'équipe accordant le moins de but est récompensé par le trophée Vézina. En 1982, la LNH introduit le Trophée William M. Jennings et le Trophée Vézina devient alors le trophée remis au meilleur gardien du circuit, le vainqueur étant désigné par un vote des directeurs généraux des différentes franchises de la ligue95,96.
    Ainsi depuis 1982, le Trophée William M. Jennings récompense le ou les gardien(s) ayant concédés le moins de buts de la saison. Pour recevoir le trophée, un gardien de but doit jouer au minimum 25 au cours de la saison régulière. Les dirigeants de la LNH décident de remettre ce trophée en plus du trophée Vézina et ils le nomment en l'honneur de William M. Jennings, ancien président des Rangers de New York. Depuis 1982, Patrick Roy, gardien des Canadiens de Montréal, puis de l'Avalanche du Colorado et Martin Brodeur des Devils du New Jersey sont les deux portiers les plus récompensés par le Trophée Jennings, ils l'ont gagné cinq fois chacun95,97.
    Entre 2000 et 2007, le LNH remet un troisième trophée spécialement pour les gardiens de buts : le Trophée Roger Crozier. Ce trophée, nommé en l'honneur d'un gardien vedette des Red Wings de Détroit et des Sabres du Buffalo, récompense le portier avec le meilleur pourcentage d'arrêts (avec un minimum de 25 parties jouées)98.
     
  5. Susanoo

    Architect Administrateur

    Inscrit:
    3 Décembre 2014
    Messages:
    5 144
    J'aime reçus:
    2 781
    Trophée d’entraîneurs

    Ce trophée, récompensant le meilleur entraîneur de la saison, est mis en place en 1974 et le vainqueur est désigné par l'ensemble des diffuseurs des matchs. Jack Adams était un entraîneur des Red Wings de Détroit pendant une vingtaine d'années puis dirigeant de l'équipe pendant encore seize ans99. Pat Burns est l'entraîneur le plus souvent récompensé avec trois trophées Adams.
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.